Close
 
 

Les droits de l’Homme et nos opérations

 
Skip Breadcrumb

Breadcrumb

 

Nous devons toujours mener nos activités de sorte à respecter les droits de l'Homme de nos employés, des personnes avec lesquelles nous collaborons et des communautés dans lesquelles nous sommes présents.

Nos convictions

Nous croyons que nous devons respecter les droits les plus fondamentaux de l'Homme, tels qu'ils sont prévus par la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

Nous soutenons les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'Homme, qui prévoient les obligations et les responsabilités des entreprises pour solutionner les problèmes relatifs aux droits de l'Homme dans le contexte du travail, grâce à la mise en œuvre du cadre de référence « protéger, respecter et réparer ».

Gérer les risques liés aux droits de l'Homme

Nous nous sommes engagés à promouvoir les droits de l'Homme dans notre domaine d'influence, y compris notre chaîne d'approvisionnement. À ce titre, nous attendons de tous nos fournisseurs qu’ils respectent les conditions de notre Code de Conduite des Fournisseurs, qui est intégré aux dispositions contractuelles avec les fournisseurs.

Dans la mesure du possible, nos procédures de vérification préalable nous permettent de surveiller l’efficacité et le respect des engagements que nous prenons dans notre politique et notre Code de Conduite des Fournisseurs , ainsi que d’identifier, prévenir et atténuer les risques, impacts et abus en termes de droits de l’Homme.

Nous sommes engagés à mener une enquête approfondie et à résoudre les quelconques problèmes liés aux droits de l’Homme, qui sont identifiés dans nos opérations ou notre chaîne d’approvisionnement et de nous efforcer de poursuivre une amélioration continue. Si nous identifions des violations des droits de l'Homme de la part d'un fournisseur mais que nous constatons l'absence d'un engagement clair à prendre des mesures correctives, une inaction persistante ou un manque d'amélioration, notre collaboration avec ce fournisseur doit cesser.

Éradication du travail des enfants

Nous sommes engagés à veiller à ce que nos opérations ne fassent pas appel au travail des enfants. Nous nous efforçons de veiller à ce que le bien-être, la santé et la sécurité des enfants soient constamment préservés. Nous reconnaissons que le développement des enfants, de leurs communautés et de leurs pays est favorisé par l'éducation.
Nous soutenons les Conventions 138 et 182 de l’OIT qui fixent les principes fondamentaux concernant l’âge minimum de l’admission à l’emploi et l’élimination des pires formes du travail des enfants. Ainsi :
  •  aucun travail considéré comme dangereux ou susceptible de nuire à la santé, la sécurité ou la moralité des enfants ne doit être réalisé par une personne de moins de 18 ans ;
  • l’âge minimum pour travailler ne doit pas être inférieur à l’âge légal de fin de scolarisation obligatoire et, dans tous les cas, ne doit pas être inférieur à 15 ans.
  • Il est attendu de nos fournisseurs et partenaires commerciaux qu’ils adoptent nos obligations d’âge minimum, comme le prévoit notre Code de Conduite des Fournisseurs. Cela comprend, si la loi locale l'autorise, que des enfants âgés de 13 à 15 ans puissent participer à des travaux légers, sous réserve qu'ils ne nuisent pas à leur éducation ou à leur formation professionnelle et n'incluent pas une activité pouvant nuire à leur santé ou leur développement. À titre d'exemple, on peut citer la manutention d'équipements mécaniques ou de produits agro-chimiques. Nous reconnaissons également les stages de formation approuvés par une autorité compétente comme une exception.

Liberté d'association

Nous respectons la liberté d'association et négociation collective.

Nos employés ont le droit d'être représentés par les syndicats locaux reconnus par la société ou tout autre représentant de bonne foi. Ces représentants doivent entreprendre leurs activités dans le cadre de la loi, des règlementations, des relations et pratiques professionnelles en vigueur, ainsi que des procédures appliquées dans l'entreprise.

L’exploitation de la main d'œuvre et l’esclavage moderne sont interdits

Nous sommes engagés à veiller à ce que nos opérations n’aient pas recours à l’esclavage, la servitude, le travail forcé, obligatoire, asservi, sous la contrainte, la main d'œuvre soumise à la traite ou composée de migrants illégaux.
Les actes suivants sont interdits aux sociétés et aux employés du Groupe, qui devront s'assurer que toutes les agences de placement, tous les courtiers en main d'œuvre et tiers qu’ils engagent pour agir en leur nom n’ont pas recours à ces agissements :
  • Exiger que les travailleurs payent des frais de recrutement, contractent des prêts ou versent des frais de service ou des acomptes déraisonnables comme condition d’embauche.
  • Exiger que les travailleurs cèdent leur pièce d’identité, passeport ou permis comme condition d'embauche. Lorsque la loi nationale ou les procédures de recrutement imposent l'utilisation des pièces d'identité, nous les utiliserons dans le strict respect des lois. Si les pièces d’identité sont retenues ou enregistrées pour des raisons de sûreté ou de mise en sécurité, il faudra obtenir le consentement éclairé et écrit du travailleur, qui devra être authentique. D’autre part, le travailleur devra pouvoir y accéder sans restriction pour les récupérer, à tout moment, sans aucune contrainte.

Communautés locales

Nous nous efforçons d'identifier et de comprendre les intérêts sociaux, économiques et environnementaux uniques des communautés dans lesquelles nous opérons.

Nous sommes présents partout dans le monde, y compris dans des pays souffrant de conflits ou dans lesquels la démocratie, l'État de droit ou le développement économique sont fragiles et les droits de l'Homme sont en danger.

Nous devons identifier les risques spécifiques associés aux droits de l'Homme qui peuvent être pertinents pour nos opérations ou sur lesquels elles peuvent avoir une incidence. Ainsi, nous nous engageons à demander l'avis de nos parties prenantes, y compris leurs employés et leurs représentants.

Nous prendrons les mesures appropriées pour veiller à ce que nos opérations ne contribuent pas aux abus des droits de l'Homme et à remédier aux impacts défavorables causés directement par nos actions sur les droits de l'Homme.

Nous encourageons nos employés à jouer un rôle actif dans leur cercle local et professionnel. Les sociétés du Groupe doivent s'efforcer de créer des opportunités de développement des compétences des employés et au sein des communautés. Elles doivent viser à travailler en harmonie avec les objectifs et les programmes de développement des gouvernements des pays hôtes.

À qui parler

Votre supérieur hiérarchique
La direction
Votre Conseiller LEX local
Le Directeur de la conformité :
()